Pourquoi utiliser un fart pour peaux de phoque ?

Sur le terrain, nous vous conseillons d’utiliser du fart de peau de phoque pour 2 raisons :

  1. Eviter le bottage. Le bottage est l’accumulation de neige sous les peaux de phoque. Lorsque la peau est humide ou gelée et qu’ensuite qu’elle glisse en poudreuse, alors la neige s’accumule sur les poils. Le fart a un effet hydrophobe, : il évite que les fibres des peaux n’emmagasinent trop d’humidité.
  2. Optimiser la glisse tout en ayant une accroche suffisante. En utilisant une peau, cette dernière fait friction sur la neige, ce qui permet une accroche (le but recherché, c’est l’anti-recul), mais à la fois ralenti le déplacement et demande plus d’efforts au skieur. En appliquant un fart, vous améliorez la glisse, tout en limitant la friction et en conservant une accroche suffisante.

Vous pouvez appliquer le fart :

  • en prévention, c’est-à dire-avant que la peau ne soit utilisée sur le terrain.
  • lorsque la peaux est humide afin de limiter l’absorption d’humidité.
  • Le fart de peau peut-être utilisé sur l’intégralité de la semelle pour améliorer la glisse. Ce fartage est temporaire mais évitera aussi le bottage sur les semelles/écailles.

2 types de farts :

  1. Liquide avec applicateur. En petit flacon, il est facile à transporter et à mettre en place grâce à un tampon applicateur.
  2. Fart solide en « pain » Il suffit de crayonner la peaux avec le pain de fart.

En réalité, c’est le même principe que pour une semelle de ski, il faut optimiser la glisse. L’absorption d’eau doit être minimale et l’humidité doit aisément être évacuée.

Retrouvez notre sélection de farts de peaux de phoque.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *