Articles de références Matériel Rando & Bivouac Réponses à vos questions Sacs de couchage

Comment choisir son sac de couchage ou sa doudoune en duvet ?

Avant de partir en randonnée, vous vous êtes sans doute posé la question des critères de choix d’un bon sac de couchage ou d’une doudoune en duvet ? Nous tentons d’y répondre…

Qu’appelle t’on le duvet ?

Sur les oiseaux aquatiques (les oiseaux terrestres ne font pas de duvet), le duvet constitue la couche cotonneuse et duveteuse qui les isole du froid. Il en existe 2 sortes : le duvet d’oie ou le duvet de canard.

Le duvet ressemble à un flocon de neige en 3 dimensions qui emprisonne des milliers de poches d’air. Le duvet a un pouvoir isolant 2 fois supérieur au meilleur des isolants synthétiques.

 Doudoune Apron Lady

 

Pourquoi le duvet apporte autant de chaleur et de confort ?

Tout est basé sur l’air ! L’air est un très mauvais conducteur de chaleur. Le duvet est doté d’une structure tridimensionnelle qui emprisonne un volume d’air incroyable et forme une poche d’air immobile autour de vous. La chaleur de votre corps ne peut plus s’échapper et vous isole parfaitement du froid extérieur. Le gonflant incomparable du duvet le rend aussi extrêmement confortable et agréable.

En randonnée, l’utilisation du duvet est un véritable atout : c’est le matériau isolant le plus compressible qui existe ! De plus il est léger et sa durée de vie est importante.

Sur un duvet d’oie âgé, on trouve dans une once de duvet plus de 2 millions de filaments cotonneux qui s’imbriquent pour former cette couche d’air immobile. A titre de comparaison le meilleur isolant synthétique atteint maximum 400 cuin.

 

Duvet d’oie

 

Y a-t-il une différence entre les duvets ?

Le meilleur duvet provient des oiseaux les plus gros et les plus âgés. Le duvet doit provenir d’élevage où les oiseaux on le temps d’arriver à maturité. C’est dans les pays producteurs de foies gras, que l’on trouve le meilleur duvet : France, République Tchèque, Pologne, Hongrie…

Les pays comme la Chine, producteur d’animaux pour la viande (voir même pratiquant le plumage d’animaux vivants…),  produisent que de petits animaux. Le duvet est donc de qualité très moyenne. De plus, elle n’est pas toujours facile à contrôler.

A taille et maturité identique, le duvet d’oie sera toujours meilleur que le duvet de canard. En effet, la qualité du duvet d’oie est bien meilleure que le duvet de canard (sauf l’Eider) de plusieurs centaines de cuin. L’oie est plus grosse qu’un canard, hors, plus un oiseau d’eau est grand, plus son duvet a de bonnes performances thermiques.

Le duvet des animaux jeunes aura une durée de vie bien inférieure, s’aplatira plus rapidement, et aura moins de gonflant.

 Duvet d’oie

 

Comment mesure t’on la qualité du duvet ?

Cuin : on mesure la force de résistance à la pression du duvet, sous un poids défini qui représente la contrainte du tissu. Ce qui au final donne le gonflant du duvet, la capacité de remplissage du duvet.

Cette capacité de remplissage est donnée par le nombre de « pouce cube » (Cubic Inch ou Cu.in) que « 1 once » de duvet rempli. (1 once = 28,35g / 1 Litre = 61 cubic inch / 1 pouce cube = 0,016L ou 1,64 cl)

Pour mesurer cette capacité de remplissage, on utilise des tubes à essais, dans lequel on met 1 once de duvet. On place ensuite un disque d’un poids prédéfini (représentant le poids du tissu exercé sur le duvet). La hauteur dans le tube ainsi obtenu, donne le gonflant du duvet, mesuré en « cubic inch », souvent marqué « cu.in » ou « cuin ». On obtient des résultats suivant les duvets de 300 cuin à 800 cuin.

Le meilleur duvet a une valeur de 800 cuin. On peut trouver sur le marché du 850, voir du 900 cuin, mais la différence avec du 800 cuin est limitée et augmente encore le prix du produit final.

Dans le monde, il existe deux méthodes de mesure du cuin pour le duvet : la méthode américaine et la méthode européenne.

La méthode américaine utilise un tube de plus petit diamètre, et un disque représentant le poids du tissu plus léger. Les résultats sont donc améliorés avec la méthode américaine. On estime la différence de résultat à environ 100 cuin entre la méthode américaine et l’européenne. A cuin égale sur le papier, il faut donc enlever 100 cuin environ sur le résultat américain.

Chez Aventure Nordique tous les cuin sont donnés en fonction de la norme européenne, vous permettant une comparaison plus facile entre les produits.

 

Capacité de remplissage du duvet – Cuin

 

 

Proportion duvet/plumette : l’autre paramètre à prendre en compte est le pourcentage entre le duvet et la plumette. Par exemple un duvet 95/5 comporte 95% de duvet et 5% de plumette.

95/5 est la meilleure proportion, car on ne peut pas remplir un sac de couchage avec 100% de duvet. La plumette permet de donner de la cohésion au remplissage et d’uniformiser le duvet dans le compartiment du sac ou de votre veste. Dans les produits « haut de gamme » vous trouverez des proportions allant jusqu’à 90/10, 95/5, 96/4.

 

Quels sont les autres critères à vérifier ?

La perméabilité à l’air : un duvet de grande qualité élimine l’humidité de façon remarquable, par « effet de mèche » ou effet de capillarité permettant un très bon transfert de la vapeur d’eau, vous assurant un très grand confort.

Propreté : un duvet de grande qualité est lavé, débarrassé de poussières, rincés puis soigneusement séché. Ainsi le duvet de grande qualité sera hypoallergique.

Densité : un duvet venant d’un animal mature aura une densité bien plus importante, captera plus d’air et sera plus isolant.

C’est pour toutes ces raisons qu’un duvet en 650 cuin issu d’un élevage certifiés et venant d’animaux ayant le temps de grossir et vieillir, aura des qualités thermiques et de durée de vie aussi intéressantes qu’un 750 ou 800 cuin issu d’un élevage d’animaux jeunes et sans suivis du traitement du duvet.

Construction : la construction à une très grande importance, voir même aussi importante que la qualité du duvet elle-même.

Le meilleur type de construction, mais aussi le plus cher, est le compartiment en box H et le trapèze. Ce type de construction est adapté aux vestes très isolantes et aux sacs de couchage. Le box en X est plus adapté aux doudounes ou aux sacs ultralégers.

Une bonne construction est faite de box fermés et hermétiques qui évitent au duvet de se balader et donc de créer des ponts thermiques. Le box en H ou le trapèze permettent une construction sans coutures traversantes.

Tissu : le tissu utilisé pour l’enveloppe a aussi une grande importance. Le tissu utilisé doit être déperlant pour protéger votre duvet de l’humidité, respirant pour laisser passer la vapeur d’eau, et coupe-vent pour vous assurer une bonne isolation. Les plus connu et les tissus de meilleure qualité sont le Q15, le Softex et le Pertex.

Des membranes imper/respirantes comme l’MicroDry et le Pertex peuvent être utilisées afin de protéger complètement votre sac de couchage de l’humidité. Ces membranes sont idéales en conditions difficiles, ou pour dormir en milieu humide. Elles évitent l’utilisation d’un sur-sac, tout étant plus respirantes.

Températures : depuis que le Norme européenne EN13537 existe, il est plus facile de comparer les performances des duvets. La norme EN13537 indique pour les sacs de couchage les informations suivantes :

– Température confort pour les femmes
– Température confort pour les hommes
– Température confort extrême (avec cette température, vous ne dormirez pas ou très mal mais le sac vous permettra de passer la nuit.

Toutes les marques ne disposent pas de la certification EN13537.

Pour les vestes, doudounes en duvet, les fabricants ne donnent pas de températures (ou alors c’est une température donnée à titre indicatif). Les vestes sont aussi bien utilisées en statique qu’en activité. C’est pour ces raisons que la température d’utilisation peut être très différente. De plus la température ressentie est très différente d’un individu à l’autre, homme ou femme, et est fonction de critères comme la forme physique, la fatigue….

 Sac de couchage Koteka – Sir Joseph

 

Cas Pratiques – Exemples : sacs de couchage en duvet, doudounes chaudes, doudounes légères, gilets sans manche.

C’est en fonction des critères cités plus haut que nous avons choisi de travailler avec Sir Joseph, Exped et Yet (Yéti Pologne) Ces fabricants apportent la certitude d’avoir un duvet mature et de très grande qualité. Exemples de produits chez Sir Joseph, Exped et Yéti en fonction du cuin et de la proportion duvet/plumettes :

Vestes et doudounes Sir Joseph :
– 800 + cuin 95/5 : Veste Koteka – Doudoune chaude et très légère – unisexe
– 800 + cuin 95/5 : Gilet Koteka – Doudoune sans manche et très légère – unisexe
– 650 cuin : Apron Man et Apron Lady – Doudoune ultra-légère

Un duvet en 650 cuin est suffisant pour le remplissage d’une veste, car on n’a pas besoin du même volume qu’un sac de couchage. Cela permet d’avoir un très bon rapport qualité prix, comme avec la doudoune Apron. A l’inverse si vous recherche une doudoune très chaude tout en étant ultralégère, vous préférerez sans doute la veste Koteka en 850 cuin.

Sacs de couchage en duvet Sir Joseph
– 800 + cuin 95/5 : Koteka 850 – Duvet 4 saisons ultra-léger
– 800 + cuin 95/5 : Koteka 500 – Duvet 3 saisons ultra-léger
– 800 + cuin 95/5 : Koteka 290 – Duvet 2 saisons ultra-léger

Ce qui va différencier les duvets Koteka 850, 500 et 290 c’est le garnissage.

En taille M, le Koteka 850 aura 850 g de garnissage, le Koteka 500 g de garnissage, tandis que le Koteka 290, 290 g de garnissage. C’est le garnissage en duvet qui apportera plus ou moins de chaleur. Plus il est élevé, plus il est chaud.

Sacs de couchage en duvet Exped
– 840 + cuin 95/5 : Ultralite 700 – Duvet 4 saisons ultra-léger
– 840 + cuin 95/5 : Ultralite 500 – Duvet 3 saisons ultra-léger
– 840 + cuin 95/5 : Ultralite 300 – Duvet 2 saisons ultra-léger

Sacs de couchage en duvet Yet (Yéti Pologne)

– 860 + cuin 95/5 : Boulder 450 – Duvet 3 saisons ultra-léger
– 860 + cuin 95/5 : GT II 750 Gold – Duvet 2 saisons ultra-léger
– 860 + cuin 95/5 : GT II 600 Gold – Duvet 2 saisons ultra-léger
– 860 + cuin 95/5 : GT II 400 Gold – Duvet 3 saisons ultra-léger

Les performances thermiques, donc l’isolation et la chaleur augmentent en fonction de la qualité du duvet et de sa quantité.

Afin de comparer les « saisons d’utilisation » des sacs de couchage, voici quelques repères :
Pour un 2 saisons, il faut environ 200 à 400 g de garnissage de duvet,
Pour un 3 saisons, il faut environ 500 à 700 g de garnissage de duvet,
Pour un 4 saisons, il faut compter environ 700 grammes et plus de duvet.

Pour vous aider dans votre choix, nous indiquons sur nos fiches produits, dès que nous le pouvons, l’ensemble des critères à prendre en compte avant d’acheter votre sac de couchage ou votre doudoune de randonnée.

Complétez vos lectures, en consultant nos articles sur les sacs de couchage :
Comparatif de sacs de couchage ultra-légers
Acheter un sac de couchage en duvet pas cher ?

2 commentaires

Couette en duvet d'oie

Le duvet d’oie est un produit parfait pour maintenir une bonne température pendant la nuit.

Réponse
Hervé

Le bonheur de la couette duvet canard rassemblé dans un sac de couchage ! merci pour l’article détaillé qui aide à choisir.

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *