C'est vous qui le dites ! Norvège

Vie de randonneurs dans le Hordaland en Norvège

Je me suis dit que j’aimerais bien voir les fjords de Norvège, mais pas comme un touriste de bateaux de croisières. Alors recherche sur le net et surprise, rien de précis pour ce type de trek. Les fjords de la région de Bergen et Flåm sont apparemment à couper le souffle mais pas de parcours genre GR. Seulement des ballades de quelques heures à deux jours maximum.  Cette région de la Norvège, le Hordaland, est très montagneuse avec de superbes points de vue, de magnifiques glaciers et des vallées dignes des décors du Seigneur des Anneaux! Donc on ira quand même et on verra sur place. Je ne pars jamais seul sur un trek de plusieurs jours (ici 13 jours de marche prévus). Mon grand fils– le cartographe– est là et cette fois ci il a emmené un pote à lui. Un basketteur, donc sportif, il en aura besoin…

 

 

Traversé d'un plateau typique du Hordaland

Traversé d’un plateau typique du Hordaland

 

Notre cartographe nous bidouille un semblant de parcours sans savoir exactement par où nous allons passer. On décide de partir fin juillet début août, période apparemment la plus ensoleillée de cette région habituellement sous le froid et la pluie.

Arrivés à l’aéroport de Bergen, nous prenons le bus pour Espeland, notre lieu de départ pour aller en direction de Flåm situé à environ 250 km. Il est 16h15 et nous commençons à marcher. On s’est levé à 3h du mat, pris l’avion à partir de Luxembourg et nous voilà sur un genre de route départementale qui se transforme vite en chemin de montagne, il fait 32°c et on sue comme des malades. Quatre heures de montée après, on arrive sur un spot magnifique au bord d’un léger cours d’eau, à flanc de montagne. On se pose là, il est 19h30, le soleil est encore très haut, c’est très bizarre on croirait qu’il est 3 heures de l’après-midi. On est surplombé par un mont enneigé, pourtant notre GPS indique 218m d’altitude et le glacier est à 495m seulement. On monte nos tentes, on se baigne et on mange tranquille en regardant des chèvres sauvages sur les falaises du glacier !! Bienvenu dans la quatrième dimension. Ce sentiment d’être dans un autre monde ne nous quittera plus jusqu’à notre départ.

Aurlansdalen le chemin des Trolls !

Aurlansdalen le chemin des Trolls !

 

Deuxième jour, levé à 6h, départ à 7h34, 6h de constante ascension sous un soleil parfait. Le chemin est inexistant, il est un peu balisé au début puis rien, plus rien à l’approche du sommet, pire encore le pseudo chemin s’arrête sur une falaise de plusieurs centaines de mètres avec une vue époustouflante sur un fjord lointain. On a littéralement traversé ce massif vertigineux à quatre pattes ! Les prévisions météos du troisième jour sont catastrophiques, pluie battante et incessante, gros orages de prévus sur toute la journée. On décide alors de se trouver un spot abrité du vent à la lisière d’une immense forêt de pins géants.  On se pose là vers 20h, tentes bien tendues prêtes pour les intempéries. Avec une précision folle la pluie prévue pour 22h arrive sans faille à la minute prêt! Elle ne s’arrêtera pas avant l’heure prévue aussi, c’est-à-dire à 4h du matin le jour d’après. Le matos a été parfait, aucun dégât pas une goutte d’eau sur nos affaires! Nous partons tout de suite, on arrive deux heures après sur les chutes de Hus, un impressionnant rocher surmonté d’une cascade de fou, au fond un village de pêcheurs Norheim, qui est au bout du bout d’une langue anonyme du fjord de Hardanger. Il est 6h 30 on prend le petit déjeuner sur un ponton face au glacier de Folgefonna.

Fjord de Hardanger

Fjord de Hardanger

 

Neuvième jour, nous sommes à Langvastolen au bord du lac Langavatnet proche de Uppsete à presque 900 m d’altitude, et comme depuis une semaine, il pleut et il fait moins de 10°c. On doit traverser une série de pic rocheux parsemée de mini glaciers (une dizaine de mètres de large sur plus de quatre mètres de haut tout de même). Notre cartographe nous indique un chemin balisé sur la partie montante mais moins claire sur la partie haute et descendante. Bingo ! Aussitôt arrivé en haut plus de chemin clair, un torrent quasi infranchissable et des falaises de ouf à traverser.  On enlève les chaussures et on passe sans tomber. Pour les falaises on s’arrête un bon quart d’heure pour réfléchir à la meilleure façon de traverser et ainsi ne pas prendre de risques inutiles !!  Nous marchons pendant près de 10 heures avant de trouver un superbe spot. Nous venons de traverser un décor digne de King Kong.

La vallée des dinosaures de Upsete.

La vallée des dinosaures de Upsete.

 

Nous changeons chaque jour, voire chaque heure notre itinéraire, le Hordaland, sur cette partie est extrêmement difficile à traverser. Les chemins sont à 90% en aller-retour sans trop de possibilité de franchissement de cols. Et quand c’est possible les tracés sont très peu utilisés donc pas ou peu entretenus. Si on ajoute les paramètres du temps, dans notre cas une pluie incessante, il n’est pas possible sans prendre de risques inconsidérés de faire une traversée Bergen Flåm uniquement en trek. Nous avons utilisé une partie de ligne de Bus notamment entre Nordheim et Voss pour éviter une série de glaciers avec des pics à 1600 / 1700 m d’altitude encore fortement enneigés. La Norvège est très bien quadrillée par les bus, et l’information est facile à trouver. Les deux journées de gagnées grâce au bus nous ont permis de faire le Aurlandsdallen trek à partir de Vassbygdi jusqu’à Aurdalen. On l’a fait en fait à l’envers car sur ce versant c’est sur près de 20Km en montée constante!! Les gens rencontrés dans l’autre sens paraissaient surpris de nous voir avec nos gros sacs!!

Le tracé impossible de Myrdal.

Le tracé impossible de Myrdal.

 

Puis l’avant dernier jour on a pris trois bières pour 31 euros dans le camping de Aurdalen et une bonne douche et direction Bergen centre en Bus. On a fini notre trek par l’ascension à pied (bien sûr) du funiculaire de Bergen.

Les fameuses bières Norvégiennes à 10 euros !

Les fameuses bières Norvégiennes à 10 euros !

 

Voyage fantastique, super sauvage, décor du Seigneur des Anneaux, surprenant où on peut voir aussi bien des rennes que des enfants norvégiens sauter dans l’eau d’un fjord à 10°c sans autre modalité que des cris!! Dans ce genre de trek il faut être super bien équipés avec de l’excellent matos pour pouvoir profiter de ce qui se passe autour et ainsi être libre!!

Bergen vue d'en haut.

Bergen vue d’en haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *