Matériel Peaux de phoque & Farts Rando Nordique & Pulka

Demi-peaux de phoque en SRN

Si vous doutiez de l’utilité des peaux de phoque en ski de randonnée nordique (SRN), je vous conseille de lire ceci et cela. En résumé, malgré les écailles, dans de nombreuses conditions enneigées, les peaux de phoque s’avèrent indispensables.

Lors d’une récente traversée du Champsaur (3 jours fabuleux dans les Hautes-Alpes), j’ai testé les demi-peaux de phoque Glidelite de Black Diamond. Le principe de ce système anti-recul est simple : on colle des peaux de phoque au niveau de la zone des écailles.

Demi peaux de phoque Glidelite Black DiamondDemi peaux de phoque Glidelite Black Diamond

Ce dispositif très léger permet d’emporter avec soi le juste nécessaire ! Pas de grammes inutiles et surtout un système efficace. Les peaux sont situées sous les zones d’appuis, ce qui est largement suffisant pour grimper (aux arbres !) dans les pentes. Les spatules et les talons sont libres de fibres autocollantes, ce qui permet d’optimiser la glisse. Cela signifie que vous accrochez suffisamment à la montée tout en conservant une bonne glisse sur le plat et dans les petites descentes. Le coefficient de glisse est donc bien meilleur qu’une peau classique.

J’ai essayé les peaux Glidelite en 50 mm sur des skis Madshus Eon dans diverses conditions : neige humide, poudreuse et glacée. Pentes relevées.

Points forts :
– légèreté
– facile à coller et à décoller
– ne prend pas de place
– efficacité

Points faibles :
– sur du long terme, il est nécessaire de faire attention au système d’accroche : les coups de carres peuvent entamer les sangles en tissu. Ceci étant, ces sangles sont facilement réparables.
– Avec une pulka, les demi-peaux de phoque peuvent ne pas être suffisantes ( A tester).

La neige ne peut pas décoller les peauxLe « seuil » évite que la neige décolle les peaux

 

Les Black Diamond Glidelite sont composées de fibres naturelles en mohair et de fibres synthétiques en nylon. C’est une association impeccable pour la randonnée nordique : bon ratio entre accroche/glisse et durabilité dans le temps.

Notes :
Dans le cadre de cette traversée du Champsaur, j’ai utilisé des skis backcountry Eon en 185 cm (Taille du skieur : 1,98 cm), des fixations Voile 3 Pin câble (sans les câbles), des chaussures Crispi Svartisen 75 mm et des demi-peaux Black Diamond en 50 mm.

Système de fermetureSystème d’attache des peaux autocollantes.

mix-kicker-black-diamondPeaux à coller au niveau des écailles

Mélange mohair / NylonMélange mohair / Nylon

glidelite-Mohair-Mix-Kicker-SkinPeaux situées uniquement sur la zone des écailles

Vous avez des questions ? Postez votre commentaire !

11 commentaires

Lovegno

Je viens de traverser en aller-retour les Hauts-Plateaux du Vercors (Corrençon – Gde Bergerie retour, 4 jours) à l’aide de ces demi-peaux sur Madshuss Epoch (peaux en 60 mm). Effectivement aucun problème, bonne tenue sur neige glacée du matin, assez bonne glisse (toutefois mieux de les enlever quand pas nécessaire, glisse magique avec uniquement les écailles)

Réponse
BARD

Est ce que qq’un a testé avec de la poussette ou du klister (technique ski classique antirecul) ?

Réponse
Régis Cahn

Salut Kiki,

Non, pour utiliser les demi peaux, il n’est pas nécessaire d’être un expert en randonnée nordique. Elles sont très simples à utiliser et à mettre en place. (En plus d’être légères et efficaces.

Réponse
Régis Cahn

@Bard : votre question, est de savoir si nous avons déjà essayé des skis de randonnée nordique sans écailles avec du fart de retenu ?

Oui, c’est tout à fait faisable (c’est ce que font les scandinaves). Par contre, en France, nos terrains sont plus accidentés et je trouve que dans ce contexte les écailles sont des alliées redoutables en montées et dans les alternances de montées et descentes. Vous pouvez utiliser de la poussette ou du Klister sur les écailles, mais après usage, il faudra utiliser un défarteur afin de nettoyer les semelles de vos skis.

Réponse
Régis Cahn

Bonjour,

Oui, nous avons testé les demi-peaux de phoque Åsnes. En 2010 et 2011, nous en vendions sur Aventure Nordique. Il s’agit d’un excellent système de retenue des skis de randonnée nordique. Merci pour votre commentaire !

L’équipe d’Aventure Nordique

Réponse
bruno

Bonjour!
Et bien moi, j’ai un problème avec les demi-peaux…utilisées à 3 reprises, à chacune de mes sorties, les peaux se décollent pas l’avant et se retrouvent en tas sous la semelle…pourtant, au départ, elles sont bien collées.

Réponse
Régis Cahn

Bonjour Bruno,

Il est important de bien coller la plaque en acier au niveau de la zone qui sépare les écailles de la semelle lisse du ski. Ensuite la peau vient se coller sur la zone des écailles (ou des semelles sans écailles). La sangle noir par dessus permet de fixer la peau. Il ne faut pas d’espace entre le seuil (la plaque en acier) et la semelle du ski, sinon, la neige s’insère et décolle la peau. Puis la neige mouille la peau et la rend inutilisable.
Il faut coller la peau sur des semelles de ski entièrement sèches. Les peaux ne doivent pas recouvrir les carres en acier

En observant ces préconisations, vous ne devriez pas rencontre de problème.

Réponse
Patrick

Bonjour, je fais du Telemark,
J’ai des fix. qui me permettent de faire de la rando
Ca me démange depuis quelques années de laisser tomber les remontées mécaniques et de monter les pistes en peau de phoque.
Je vais aux arcs cet hiver est-ce imaginable de remonter les pistes avec les demi peau de phoques, sachant que j ai des Scott dozeer taille 185 largeur à la fixation 100 mm et 120 aux spatules ( donc pas des ski des randonnées, et sans système d accroche de peau en particulier , double spatule )
N allant qu’une fois ou deux par an au sports d’hiver , je pense que c’est un bon compromis au niveau du prix et de l l’utilisation
Un grand merci pour votre réponse
Patrick

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *