Allemagne C'est vous qui le dites ! France Norvège Suède

De Mulhouse à Oslo……. A vélo en traversant l’Allemagne, le Danemark, la Suède et la Norvège

Voilà, le grand jour est arrivé. Nous sommes le 9 juillet et nous partons pour une randonnée d’environ 6 semaines, qui nous mènera de Mulhouse à Oslo, au travers des paysages de l’Allemagne, du Danemark, de la Suède et de la Norvège.

14 kgs de bagages chacun, le tout réparti sur 3 sacoches arrière, tout le matériel pour camper et une volonté de fer !

La première partie de notre voyage se déroule en Allemagne, royaume des cyclistes où le vélo est un roi dont la bicyclette est la reine. 

Au bord d’un canal non loin de Mulhouse

 

Quel plaisir de traverser de beaux paysages, sur des pistes tranquilles, au son des « morgen » et autres bonjours et des petits bruits que font les vae. Et oui, nos gentils voisins ont opté en masse pour ce moyen de déplacement qui nous fait un peu rager lorsqu’on est en train de transpirer dans une montée et qu’on se fait doubler gaillardement par un octogénaire pas du tout essoufflé !

Il fait chaud, très chaud, mais le bonheur est au rendez-vous ainsi que les petites bières bien fraîches du soir.

Une petite dédicace d’ailleurs à tous les agriculteurs allemands qui cultivent le maïs, leurs champs font de merveilleux toilettes.

Au milieu de ce voyage germanique caniculaire, nous avons eu un soir mémorable de pluie.

Tout au long de la journée, la tempête menace, elle finit par nous rattraper vers la fin de l’après-midi et un vent très fort nous pousse, puis c’est la pluie. Sans possibilité d’hôtel, on va au camping prévu et là je demande dans mon allemand exceptionnel « haben sie eine zimmer frei ?» et on me répond « ja »! Merci la sainte patronne des cyclistes et nous voilà ce soir au sec avec en plus de l’électricité pour recharger les batteries des appareils divers et variés mais aussi les nôtres.

Au Danemark, jolie petite route

 

Trois semaines et nous atteignons le Danemark. Nous avions souvent traversé ce pays par l’autoroute en nous rendant dans le nord de l’Europe, mais là une autre vision s’impose à nous, celle de belles routes de campagnes baignées, embaumées devrais-je dire, par les odeurs de prunes chaudes que les roues de nos vélos écrasent, nous enveloppant d’une atmosphère de clafoutis.

Un petit stop à Copenhague, histoire de faire coucou à la Petite Sirène et nous voilà repartis direction la Suède.

C’est en suivant la Kattgattledgen jusqu’à Göteborg, un itinéraire cyclable bien balisé, que nous remontons la côte suédoise, au gré des fjords et des ferries, dans une ambiance et une lumière nordique qui nous enchantent.

Tout au long de la Kattgattlegen

 

Petit passage à Fjallbacka afin de rendre un hommage à Ingrid Bergmann mais aussi à Camilla Läckberg, et on déroule, on déroule, avec parfois quelques gouttes de pluie mais souvent un soleil radieux qui nous réchauffe tout au long de la journée.

Une petite aventure bien amusante nous arrive et nous rappelle que l’anglais n’est pas toujours notre sauveur : Laxvik, un petit camping bien sympathique au bord d’un fjord et un vieux monsieur à l’accueil qui ne parle que le suédois, costaud pour se faire comprendre. La bonne volonté des deux parties dans un esprit mutuel de compréhension nous fait résoudre le problème et nous prouve que rien ne peut empêcher la communication entre les êtres humains !

Passage de la frontière Suède/Norvège, et nous voilà au pays de Thor.

Le temps se gâte mais les paysages sont toujours aussi fantastiques !

Avant l’orage

 

Nous arrivons à Oslo le 20 août après 2 400 kms de vélo, des mollets en acier, des souvenirs plein les yeux et une petite larme de bonheur, fiers d’avoir accompli ce périple.

Arrivée à Oslo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *