C'est vous qui le dites ! Islande

Voyage en Islande : quand deux vélos racontent…

Samedi 9 juillet 2016, mais qu’est-ce qui se passe ?!!! Mais, mais on nous emballe… dans des énormes cartons. Dans mon porte bidon j’ai un paquet de pâtes et toi regarde tu as du riz ! Mais où allons-nous ? Nous quittons les routes alpines. Ouh la la, je sens qu’on nous trimbale en voiture, mais il fait froid…je rêve ou on vole ! Ah, enfin on respire l’air frais, nos roues sont sur la route…mais il pleut, il y a du vent, il fait jour, il et pourtant minuit…mais où nous ont amené Phil et Ju ?

 

islande-a-velo_02

 

On dirait bien que nous sommes partis pour un périple en Islande, t’es déjà parti en voyage toi ? Non…moi non plus je suis tout neuf, j’espère tout de même qu’ils ont un peu d’expérience ! Ouh la la mais nous sommes chargés comme des mulets, avec ces sacoches on nous repère de loin !

 

islande-a-velo islande-a-velo_03

 

Et c’est parti…enfin on roule, on quitte le Nord de l’Islande…mais qu’est ce que c’est que cette route…enfin cette piste ! Ils ont vraiment décidé de nous mener la vie rude sur la F35. Cailloux, ornières, tôle ondulée rien ne nous est épargné.

 

islande-a-velo_06

 

Après 86 kilomètres… pas mal pour une première journée… enfin on nous soulage de nos sacoches. Mais où vont nos cyclistes…non mais on rêve ils se baignent dans la source chaude d’Hverajvellir… et nous ? et bien nous restons sagement près de la tente… repos bien mérité.

 

islande-a-velo_04

 

VROUUUUUUMMMMMMM on se fait doubler par un énorme 4×4… Ah oui nous sommes tout petits à côté ! N’ayons pas peur, accrochons nous ! Pendant trois jours, c’est la même histoire, des cailloux, des cailloux, des cailloux mais ce qui est cool c’est que avons toujours en vue deux immenses glaciers : le Langjökull et le Hotsjökull.

islande-a-velo_05 islande-a-velo_07

 

Nous croisons des congénères avec vent de face et chargés… sacoches avant, arrière. Finalement nous sommes peut être chanceux de voyager avec Phil et Ju. Dans ma sacoche droite j’ai toute la nourriture et la popote, la gauche des fringues… léger, léger, pas très coquette la Ju. Et toi pas de chance tu as la tente ! Mais attention tu chutes… t’as pas un petit souci de béquille ?!

 

islande-a-velo_08

 

Tiens mais c’est plus calme… fini la piste à nous la route ! Ah là ils vont voir ce qu’on a dans le ventre ! Enfin ils peuvent être heureux car nous avons résisté : aucune crevaison, ni casse sur la F35. Et mais mais je ne te vois plus… à partir de là je sens que nous n’avons plus le même rythme. J’ai beau essayer de m’accrocher dans ta roue… Un bus, une voiture, une autre, un bus, ouh là je me suis fait frôler ! Fini le calme de la F35. On dirait bien que nous ne sommes plus les seuls à vouloir découvrir les paysages islandais. Enfin… nous sommes souvent garés, plus justement délaissés, sur le bord de la route pendant que nos cyclistes visitent. Mais jamais attachés, c’est super ce sentiment de liberté et de sécurité. Une chance à Geysir nous avons été déposés juste face à un magnifique geyser ! On en prend plein les phares …que nous avons toujours allumés ! Nous sommes au cœur du « Golden Circle »…moi je parlerai plutôt du golden cycle !

 

islande-a-velo_14

 

Tiens on ralenti… ralenti… on dirait que la météo a changé, la pluie, le vent de face… ils font moins les malins nos cyclistes ! A Fludir ça râle sous la tente… ah ah ah nos deux compères ne font pas les fiers…leur tente… bon ok elle n’est pas très lourde sur ton porte-bagage… mais elle n’est plus imperméable ! Nous on rigole bien, ils ne sont pas souciés de nous mettre à l’abri, et bien chacun son tour ! J’espère que l’ambiance ne va pas en pâtir ! Ah priori non ça sifflote ce matin au dessus de mon cadre !

 

islande-a-velo_13

 

Mais on va jusqu’où comme ça ?! Les cascades, les glaciers, les coulées de lave, les cascades, les glaciers. Et là mais on nous attache. Un bateau part… ils ne nous ont tout de même pas abandonnés au port ??? Et bien je crois que si, les voilà partis, sans nous, pour Vestmannaeyjar. Et bien ils vont nous le payer ! Tiens je vois le bateau qui revient…et bien nous après deux jours nous sommes tout rouillés ! et les voilà qui racontent leur expérience de volcan encore chaud, de magnifiques macareux… j’espère qu’ils ne vont plus nous laisser !

Deux jours plus tard, nouvel abandon…et cette fois…ils partent à pied dans le parc national de Skaftafell. Ah mais nous sommes avec plein de vélos…on échange et on rigole bien des aventures de nos autres compatriotes…a priori la vie est plutôt cool avec Phil et Ju.

 

islande-a-velo_09

 

Cela fait déjà plus d’une semaine qu’on use nos roues sur la route numéro 1 et maintenant ils nous font rouler de nuit… enfin de jour mais la nuit… et ils plantent la tente pour le plus magnifique de nos bivouacs devant le lac glacière de Jökülsarlon. Nous sommes tous les 4 ébahis par la vue qui s’offre à nous.

 

islande-a-velo_10

 

Ce matin au départ, quelques gouttes sur mon cadre, il pleut…ah non ce sont les larmes de Ju… ah c’est chaque fois comme ça, ça sent la fin du voyage. Et oui voilà qu’on nous hisse à l’arrière d’un bus, dit donc ils sont drôlement bien équipés pour nous accueillir en Islande !  Retour à la case départ, Reykjavik… tu crois qu’ils vont nous remettre dans ces cartons ? Ah non, changement de programme nous sommes emballés dans du plastique alimentaire… mais surtout nous sommes emballés par ce voyage ! Phil et Ju on repart avec vous quand vous voulez !

 

islande-a-velo_16 islande-a-velo_15

 


Crédit Photos : P. Erraud

14 commentaires

BERGER

Bonjour Julie
Merci pour cette aventure islandaise partagée. De splendides paysages qui donnent envie.Est-ce possible sans aucune agence « parasite » ».
Les bains chauds au pied des glaciers cool.
Bises
B and M

PS Béné fait le trail des aiguilles rouges ce we

Réponse
Patrick

Joli voyage que la petite reine partage avec le petit prince. Il y a surement dans un petit coin de ce bout du monde des voix qui content ce périple qui a tout du conte . Cela donne envie… Bravo et à bientôt pour pédaler à tire d’aile

Réponse
sabine buffin

salut les copains
très chouette votre périple! merci pour ce partage. il faisait plus frais qu’au cyclotour!! bisous sabine

Réponse
Eric

Salut Julie,
Super périple en petite reine. Cela donne envie d’aller y velociter aussi. Cette année pour nous c’était la Loire à vélo avec les filles, le climat y était plus favorable. Biz. Eric B.

Réponse
jacky vauthier

BRAVO,
le voyage a dû être super pour vous, mais ….
tu as bien fait de penser aux  » pauvres » vélos,
ils en ont bavé !!!
alors que nous on se régale de participer à votre aventure!
BISOUS et encore BRAVO
jacky et micheline

Réponse
Danièle et Louis

Super sympa, ce déroulé d’un parcours qui a dû offrir de grandes émotions et bravo pour les « pédaleurs »!

Réponse
JOELLE

Sacrée JUJU,
Ca donne envie , mais je pense qu’il faut un bon entrainement physique, pour l’instant je suis a 25km le dimanche matin……………. super pour les photos et les commentaires
Bravo

Réponse
Xavier Courtois

Yohh! je reconnais les sacoches ! J’ai les memes en ce moment …. drôle! . .. elles me disent que le temps est meilleur en Italie qu’en Islande …

Réponse
Patrick Secchi

Super Julie!
Ca m’a rappelé mon voyage au Tibet… et le blog d’un gars que j’avais croisé avec son vélo au pied de l’Everest, à plus de 5000m d’altitude! Il faisait le Tibet d’Est en Ouest à vélo, avec des dénivelés de folie.
6 mois plus tard, il était reparti faire la « carretera austral » en AmSud avec sa copine et nous donnait des nouvelles sur son blog dès qu’il passait dans un cyber-café. Une idée pour ton prochain trip à vélo 😉

Réponse
Pascal

Hum,pour être allé de nombreuses fois en Islande,je sais qu en vélo l exploit sportif anéanti le plaisir de la découverte de cette terre magique.Prenez un guide local,et vous verrez le vrai visage de l Islande.

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *