C'est vous qui le dites ! Islande

Voyage au cœur des terres polaires d’Islande

Les contrées glacées Islandaises nous ont toujours fascinées… ! Amoureux du Grand Nord, aventuriers dans l’âme, nous sommes un couple passionné de nature et d’aventures en tout genre ! L’Islande, avec ses grands espaces et ses plaines glacées, est un pays insulaire nordique qui nous a immédiatement plu, de part ses vastes espaces sauvages, ses reliefs escarpés et lunaires et de part une nature encore si brute et préservée!

plage de sable noir, près de Vik

 

Nous sommes partis en Février 2019, au beau milieu de l’hiver Polaire. L’objectif : faire le tour de l’île, Du Nord au Sud.

Dès notre arrivée sur place, la température et la météo nous ont donné le ton du voyage : une température pouvant atteindre les -16°C dès que notre itinéraire s’éloignait des côtes, ainsi qu’une météo capricieuse avec des tempêtes et bourrasques de vent incroyablement violentes ! Le ton était clairement donné : la météo était si imprévisible que notre aventure se rythmait sur les variations d’intensités des tempêtes polaires.

plage de glace, près du glacier Jokursalon

 

Lors de nos nombreuses randonnées, au milieu des plaines arctiques à pertes de vue, nous avons découvert de merveilleuses grottes de glaces, d’une beauté irréelle, ainsi que de magnifiques glaciers. Lorsque l’on a en face de soit de pareilles beautés, on réalise à quel point il est urgent de les préserver.

glacier du Myrdalsjokull

 

glacier du Vatnajokull

 

l’entrée d’une grotte de glace !

 

Sur notre chemin, nous avons rencontré de nombreux troupeaux de rennes sauvages, ainsi que de majestueux chevaux Islandais luttant contre les puissants vents venus du grand Nord. Le contraste entre ces animaux sauvages et ces plaines glacées rendait l’atmosphère irréelle et un tableau comme suspendu dans le temps.

renne

 

chevaux Islandais

 

Mais c’est arrivés à mi chemin de notre parcours, du côté Est de l’Islande, que nous avons traverser la plus grosse tempête Polaire jamais vu depuis des années.

ces traînées de neige latérales, qui balaient la route, se transforment en « White wall » dès que les vents Arctiques commencent à souffler

 

Des vents à plus de 160 km/h, soufflant sur la route de manière latérale, et emportant avec lui une quantité colossale de neige sur son passage… Les Islandais appellent ce phénomène polaire le « white Wall », (le mur blanc). Effectivement, ce terme résume assez bien ce qui se produisait… Un mur blanc, de plus de 5m de hauteur et soufflant latéralement, balayait la route. Résultat ? Des dizaines de voitures dans les fossés, nous avancions totalement à l’aveugle et la puissance du vent soulevait de temps à autre notre voiture…

C’est de loin, l’épisode le plus violent que nous ayons vécu !! La Nature avait repris ses droits et le « White Wall » faisait frémir tous les conducteurs du Sud de l’île.

Cette tempête a persisté pendant les 15 jours de notre périple, nous avons à plusieurs reprises vécus des épisodes similaires à celui-ci.

Nous voulions de l’Aventure, nous étions servis !!

 

Fort heureusement, les couchers de soleil d’un rose incroyable, ont réchauffé les cœurs le soir venu. Et sitôt la nuit tombée, les aurores boréales enchantaient le ciel et nous offraient un incroyable spectacle !

Quelle Aventure !

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *