C'est vous qui le dites ! Vietnam

Du Già au Vietnam, une rencontre hors du temps

Cheveux dans le vent, l’air frais des montagnes sur le visage, nous avançons sur les sublimes routes de la région d’Hà Giang, au Nord du Vietnam.

La sensation de fraîcheur et de liberté ressentie dans cette région reculée du pays est indescriptible. Il me faudrait probablement des pages et pages pour vous raconter ce que l’on a vécu. Je vais donc me concentrer sur l’un des plus beaux souvenirs que nous gardons de cette aventure : notre rencontre avec les enfants de Du Già.

Du Già est un village niché au creux des montagnes du Vietnam. Imaginez. Vous roulez à moto sur de petits chemins ondoyants bordés de falaises et de verdure. Le soleil commence à disparaître derrière les sommets, laissant ses rayons inonder la vallée d’une lumière douce et chaude. Et là, se pose sur votre route un petit village fait de briques apparentes et de planches en bois. Sans prétention, il dégage pourtant un charme irrésistible.

 

Nous posons donc nos affaires pour la nuit et partons en direction d’une cascade cachée derrière le village. La marche est agréable, la température est fraîche, le soleil couchant crée de beaux jeux d’ombres et lumières orangées.

Sur le chemin du retour nous croisons un premier enfant avec une poule sous le bras. Animal de compagnie ou futur repas, nous ne le saurons jamais ! On tente de communiquer pour lui demander une photo, mais l’anglais est très peu parlé dans cette région. Nous lui montrons alors le reflex, prenons un cliché et lui affichons le résultat. Il semble timide, surpris et intrigué à la fois. Il nous sourit et reprend son chemin.

 

Quelques mètres plus loin, un groupe d’enfants jouent, dansent et rient. En nous voyant arriver, ils courent à notre rencontre en secouant les bras et criant “Hello !” “Hello !”. Ils sont vêtus pauvrement, ont la peau pleine de terre et un sourire débordant de bonheur. Ils viennent tout autour de nous et nous parlent en vietnamien ; autant le dire, on ne comprend pas un mot.

 

 

Nous choisissons donc le langage des images et prenons des photos. En leur montrant le résultat, ils se mettent à crier, à rire et à courir dans tous les sens. On dirait qu’ils n’ont jamais vu le reflet de leur visage. Leur rire est contagieux ; leur bonheur est contagieux!

 

Je ne sais pas comment vous transmettre l’émotion que ces échanges ont créé. Nous avons partagé un moment avec des enfants dont la langue nous est totalement étrangère en construisant ensemble une communication faite de rires et d’images. Nous nous sommes retrouvés, l’espace d’un instant, dans une bulle hors du temps.

Au fil de nos aventures, ces rencontres cultivent notre passion du voyage et nous donnent toujours la même envie: repartir!

1 commentaire

VALERIE TABERNER

Très beau.
J’aurais aimé être avec toi lorsque tu as rencontré ces enfants.
Tu as du te sentir tellement vivante et heureuse.
Gros bisous.

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *