C'est vous qui le dites ! France

Bivouac au lac d’Anterne

Récit d’un WEEK-END vert et poilus

le lac d’Anterne et sa paroi rocheuse au petit matin jour 2

Et… c’est parti pour un petit récit sur mon 2ème bivouac… allez le 1er était davantage de la survie… une nuit sur un banc emmitouflée dans un sac de couchage dans les bois en solitaire avec quelques arbres et le bruit chantant de la rivière… en corse

Bon plus sérieusement revenons sur ces 2 jours dans le massif du Haut-Giffre à la recherche de la fraîcheur en ces temps de canicule.

16h15- Un départ du parking du Lignon où un troupeau de voiture était agglutiné … allez… Zoouu… on se motive… petit créneau en marche arrière pour parquer la tuture et s’équiper et c’est parti pour 3h30 de montée… nous croiserons les bleus en montant ( non pas les extraterrestres rassurez-vous ) mais des gendarmes contrôlant si les randonneurs se baladent en tongs ou en claquettes ou plutôt si nos chers amis à 4 pattes sont dans les parages 🐾 car ceux-ci ne sont pas autorisés dans la réserve naturelle de Passy Plaine Joux…

Nous revoilà partis en direction des cascades de la Pleureuse et de la Sauffaz puis montée vers les refuges Alfred Wilds , nous croiserons des ânes sur notre route  se prénommant « Théo et gentil »… 😅 des mulets plutôt ou des bourricots, ceux-ci ne souhaitais plus avancer et j’ai donc suggérer à leur muletier de prendre un bâton de bois et un fil où une carotte 🥕 y serait suspendu pour les faire avancer…  tête de mule va !

Nous continuons notre route car le coucher du soleil arrive à grand pas, nous croiserons des marmottes pas farouches pour un sou et c’est d’ailleurs la 1ère fois que j’ai pu en observer d’aussi près… elles sont trop rigolotes quand elles se dandinent toutes dodues de la bonne herbe dégustée 🌿 😂 je ne savais pas que les marmottes sportives existaient, elles se trémoussent, font de la gym et du stretching, je me lève sur mes pattes arrières et je redescends ahah XP.

J’ai compris qu’elles maîtrisaient  beaucoup mieux la technique du squat que moi… allez en route mauvaise troupe, il est temps de planter la tente.

Le lac apparaît au loin ainsi que la façade rocheuse du massif des fiz , très beau site plein de magie et de charme, très vert et un beau reflet sur le lac de dessine.

19h30 : Nous choisissons de camper ⛺ vers le milieu de la plaine, ni une ni deux la tente est plantée, 3 sardines par là, 2 arceaux par ci et mon tipi est prêt et monté, ce n’était pas la tentes 2 secondes de la marque si réputée mais ça y est.

Le campement de bivouac est installé, je pars donc en repérage de compagnie car j’ai eu des échos que des connaissances faisait le tour des fiz et tiens.. je repère au loin une frimousse connue !

« Coucou copine tu vas bien ? ton crapahutage du jour s’est bien passé ? » après quelques sérénades nous voilà autour du verre de l’amitié et de quelques pistaches à refaire le monde alors que les étoiles et constellations pointent le bout de leur nez… la constellation d’orion et la petite ourse sont de sortie… l’on peut presque évité l’allumage de la lampe frontale..

L’occasion d’observer les satellites 5G envoyés dans l’espace ces derniers temps (second degré bonjour), l’on va plutôt dire que les étoiles sont des météorites.

Puis voilà Morphée nous rappelant à l’ordre et chacun rejoint son petit nid douillet.

23h : La nuit s’annonce humide et longue, j’ai fait l’impasse sur un matelas en dessous du sac de couchage… et pas de couverture de survie… non ça n’est pas koh-lanta… allons… zut mon dos est tout endolori au petit matin et mes petons demandent le coin d’une cheminée pour se réchauffer.

06h30 :Il est temps de se lever 🌅 de faire une salutation au soleil ☀ et un peu de yoga pour remercier ce corps qui fonctionnent tellement bien et nous soutiens dans toute nos aventures les plus folles. Merci à la vie et merci à l’univers pour ces cadeaux, ces beaux paysages et ces levers et couchers de soleil aussi apaisants les uns que les autres.

08h : Après un petit déjeuner avalé sur le pouce et rassemblement des troupes, nous remballons la tente et le sac à dos  pour continuer nos péripéties en direction du cirque des fonds. Nous voilà en pénurie d’eau pour nous abreuver.

vue du col d’anterne en montant jour 1

Demandons de l’aide à mère nature pour trouver
une source…  Ouff… il y en a quelques unes aux abords du sentier… sauvées… nous n’allons pas dépérir déshydratées, même si le poids du sac a dos se fait sentir et les 02h30 🕝 de sommeil une belle descente jalonnée de fleurs aussi belles les unes que les autres nous attend.

Un « curieux » randonneur nous interpelle et nous posent des questions plus que pointues… telles que… combien de tentes il y avait-il la nuit dernière au lac ? pensez vous qu’à cette heure-ci  il y en ai encore ? il y avait il des feux de camp en soirée ?  des chiens ? des patous ? euh ça c’est normal.. des loups ? grand mystère. 😅 il s’agissait d’un des gardiens de la réserve naturelle protégée … nous continuons notre périple après un interrogatoire pour le moins corsé et rigoureux.. nous n’étions pas hors la loi et avons donc bénéficier d’un laisser- passer…  après quelques boutades pour détendre l’atmosphère.

Nous croiserons des bébés marmottes confondues avec des bébés écureuils (le verre de l’amitié de hier ? ou le peu d’heures de sommeil ?)

Après ces belles petites rencontres, direction la cascade du rouget où ma camarade de randonnée décida de faire du stop car fatiguée par cette descente et mon 2 ème compère de randonnée et moi décidons de continuer les quelques minutes restantes jusqu’au chalet et aux carrosses ! Je parle de ma 208 révolutionnaire bien sur 😜

Cette belle matinée de randonnée se finira par le debriefing autour d’un verre frais de Perrier citron au refuge du parking à l’ombre des parasols.

Nous voilà la tête dans les étoiles ✨ pour la fin de ce petit périple et la promesse un jour de faire le tour des fiz.

Merci de votre temps et j’espère que vous avez appréciez ces quelques lignes retraçant mon 1 er vrai bivouac dans cette si belle région de Haute Savoie ☀️

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *