C'est vous qui le dites ! France Vercors

3 jours sur les Hauts-Plateaux du Vercors

Nous sommes mi-février, c’est enfin le grand jour. Nous partons à deux pour 3 jours de marche en autonomie sur les hauts plateaux du Vercors. Au programme: raquettes et pulka.

Nous partons donc de Paris, direction le Vercors et le petit hameau de Bénevise sur la commune de Treschenu-Creyers. Nous montons encore un peu dans la montagne pour gagner la petite et rustique auberge de Combeau, toute proche de l’imposant rocher du même nom. La voiture est chargée: nous partons avec tout le matériel et la nourriture car au vu de l’isolement il nous sera impossible de nous ravitailler sur place.

Après une nuit à l’auberge, nous partons pour une longue montée pour atteindre le plateau. La neige est abondante, nous progressons sur 1 à 2m de neige bien tassée. La montée est un peu difficile, surtout avec la pulka!

Après une longue et quelque peu pénible montée, nous passons un col derrière lequel se dévoile enfin le plateau.

Passage du col à l’aller

 

Après une courte pause à midi, le temps de manger quelques sandwichs, nous repartons pour quelques heures de marche, en quête de notre coin paradisiaque pour passer la nuit. Nous progressons sur un véritable désert de glace.

Le plateau en début d’après midi

 

Vers 16h, nous trouvons enfin le site parfait et posons le camp.

Le camp au premier jour

 

Après un bon repas, nous profitons du coucher de soleil. La température commencer à passer sous le 0°C et diminue rapidement. Les doudounes sont de sortie!

Coucher de soleil premier jour

 

La nuit sera agitée par le vent, heureusement que la tente était bien arrimée grâce aux ancres à neige! Le lendemain, nous repartons pour une marche bien à plat dans la forêt, c’est le moment de se reposer un peu car la pulka ne tire presque pas. Nous faisons la pause midi près d’une petite bergerie, quasi noyée sous la neige.

Bergerie sous la neige

 

On repart, et cette fois-ci ca grimpe fort! La pulka se fait sentir.

La montée avec la pulka

 

Arrivée à 16h au prochain camp. Nous faisons une halte à l’abri d’une dune de neige. La nuit précédente ayant été assez venteuse, nous espérons être un peu plus abrités.

Dune de neige

 

Il fait encore chaud (7°C) et le soleil est bien au rendez-vous. C’est le moment idéal pour commencer à préparer notre repas de ce soir.

Préparation du repas le 2ème jour

 

Après le repas nous profitons du début de soirée pour faire une petite randonnée jusqu’au col.

Cairn au col, le soir du 2ème jour

 

La nuit tombe, comme la température. Cette nuit, elle atteindra -9°C dans la tente. Nous sommes consolés par un ciel absolument splendide (merci l’absence de pollution lumineuse).

Ciel étoilé au 2ème jour

 

Le lendemain matin, nous entreprenons l’ascension de la « Montagnette », un petit sommet qui culmine au dessus de notre camp.

La montagnette

 

L’arrivée au sommet nous offre une superbe vue sur la vallée et en particulier sur le Mont Aiguille, aisément reconnaissable.

Le Mont Aiguille du plateau au sommet de la montagnette

 

La descente sera plus rapide ! Et à 14h il est malheureusement temps de prendre le chemin du retour!

Redescente dans la vallée de Combeau

 

Pour résumer, 3 jours superbes dans un isolement absolument total. Nous avons vraiment eu de la chance pour la météo avec du soleil tous les jours. Des paysages à couper le souffle et un sentiment clair d’être au bout du monde, progressant sur un désert de glace. Difficile d’imaginer que nous sommes si proches de la civilisation! Dépaysement garanti!

 

Itinéraire :

Jour 1 :

  • Départ de l’auberge de combeau
  • Montée vers le col puis direction la cabane des Chaumailloux
  • Direction plein ouest pour trouver un camp pour la nuit

Jour 2 :

  • Nous contournons ensuite la montagnette pour revenir sur le plateau du premier jour
  • Campement au pied de la montagnette

Jour 3 :

  • Sommet la Montagnette et visite du plateau à proximité
  • Retour au coup où nous avions laissé le matériel
  • Retour à l’auberge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *